NICOLAS RIVALS - GRAND PRIX DU JURY

Il y a toujours cet espoir même au plus profond de la nuit de voir apparaitre une lueur. La lumière n’est jamais aussi rassurante que dans l’angoisse de l’ombre. Un peu de lumière, un peu de sens, ne serait-ce qu’un instant, faire disparaitre le chaos.


 

Eloge de la stabilité

Une création lumineuse dans l’univers du béton, comme une apparition produite en pose longue où la sphère vient briser les angles trop rigides du paysage urbain. Symbiose graphique d’une architecture brute mêlée à la douceur d’un éclat de lumière. Présence, absence du photographe-artificier qui se trouve parfois piégé dans le cercle qu’il trace. Il faut envisager cette série comme une performance sur le lieu de prise de vue. L’auteur reconstruit la scène en y imprégnant son univers esthétique.

Pour découvrir plus largement le travail de Nicolas Rivals c’est ici.